DMXduino – Controleur DMX gratuit et facile !

Préambule

Je vous présente ici un projet incluant la communication DMX avec des Arduinos. Si vous êtes ici c’est que vous maitrisez déjà ce type de communication qu’est le rs-485.
Pourquoi utiliser la commande DMX ? Parce que c’est la plus rependue (pour ne pas dire unique) qui fait communiquer les éclairages de scènes. Ainsi si vous avez des appareils DMX vous pourrez les contrôler via vôtre arduino.
L’avantage c’est que je n’ai besoin que de 3 fils et d’y raccorder en parallèle tous mes appareils. La transmission est immédiate ce qui est parfait pour de la synchronisation musicale.

Mes projets

L’idée c’est de contrôler mes éclairages via une interface DMX et aussi de les piloter via un signal MIDI pour la synchronisation musicale (comme les maisons de noël américaines)

Pour cela j’ai recours à l’utilisation d’un Arduino Mega comme interface principale elle va regrouper la communication DMX, MIDI et Ethernet, elle s’occupera de recevoir les données MIDI et Ethernet et transmettra le signal DMX.

Ensuite viennentt les récepteurs DMX, ce sont simplement des Arduino Nano.

Découverte et premiers tests

J’ai d’abord réalisé mes premiers tests sur une breadboard puis sur un circuit fait maison, une fois cela concluant j’ai fais imprimer mes circuits (préalablement dessinés sur Fritzing) chez JLDCB.

Le circuit recepteur comporte un Arduino Nano, une puce MAX485, 4 emplacements pour Mosfet (rouge, vert, bleu et blanc) et des sorties libres. L’alimentation se fait en 12V et est convertie en 5v via un LM7805.

Voici le prototype:

Vue du dessus
Vue du dessous

Bon ce n’est vraiment pas esthétique ni fiable alors je suis vite passé a la plaquette finale:

Je l’ai faite modulable, soit on utilise les sorties Mosfet pour faire varier la luminosité des leds, soit on utilise les sorties libres pour contrôler autre chose, dans mon cas une rampe de relais:

Avec Mosfet
Avec relais

Ensuite vient le circuit pour le contrôleur, j’ai réalisé un genre de shield pouvant aussi comporter un lecteur MP3 S5VM:

J’ai d’abord relié le tout à un dongle USB Sushi-lite (sushi ? désolé de vous donner faim !) et j’ai piloté le tout avec Daslight 4. Alors c’est classe ! Mais le logiciel est cher ! M’enfin, il est à un juste prix mais pour l’utilisation que je vais en faire (très occasionnelle) il me faut donc quelque chose de gratuit. Vu que tout ce qui existe est compliqué et moche j’ai donc développé ma propre table en PHP et Javascript. Vous pouvez la tester et l’utiliser à cette adresse: dmx.orguerra.com j’ai intégré un système de base de donnée via fichier Json afin que vous puissiez la configurer librement en fonction de votre utilisation. Les fichiers .ino et les explications sont disponibles à cette adresse: http://dmx.orguerra.com/parametres

Voici un aperçu de la table:

Elle est entièrement personnalisable, voici un exemple des différentes icônes et couleurs d’étiquettes:

La web app est adaptée aux smartphones et possède des options sympas, j’ai repris les principales fonctionnalités de vrais tables (on, off, standby…) je vous laisse découvrir cela par vous-même ! La partie contrôle manuel est donc opérationnelle je peux enfin piloter mes appareils et faire des tests.

Je veux ensuite contrôler l’éclairage via MIDI, alors là c’est la bataille ! Sur OSX tout va bien, Garageband et les pilotes Midi sont déjà présents de base et configurés, si vous êtes sur Windows il vous faudra loopmidi pour creer un port MIDI virtuel, HairlessMidi pour faire la passerelle entre un port USB et le port virtuel MIDI et le logiciel Studio One (gratuit) pour générer vos notes Midi.

Premiers tests de synchro son / lumière

C’est plutôt pas mal pour un début ! Je suis à présent entrain de concevoir des poteaux lumineux (barres leds verticales) que je vais raccorder ensemble et je testerais un show synchronisé, rendez-vous dans quelque temps pour voir tout cela !

Conception des poteaux lumineux

J’ai acheté des supports de pots de fleurs chez Action, j’ai ensuite fixé une tringle a rideau en bois d’1m40 en son centre, cela est assez solide et ne flanche pas.

J’ai ensuite imprimé en 3D des supports de connectique et fixé le tout sous le socle.

Il s’agit ici d’une fabrication un peu sommaire mais c’est avant tout du prototypage afin de travailler sur la communication DMX, la synchronisation musicale et les leds adressables.

Rendez vous dans un moment pour les tests de synchronisations musicales !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *